Nous ne participerons pas au second tour des élections municipales dans les conditions actuelles.

Bonsoir à toutes et à tous, en cette soirée si particulière, nous tenions tout d’abord à vous remercier pour votre soutien, votre engagement, votre implication.
Être en tête des forces d’opposition était notre objectif, mais l’avoir atteint dans de telles conditions ne peut nous satisfaire. Voici donc le communiqué que nous avons transmis à la presse ce soir :

« Nous ne participerons pas au second tour des élections municipales dans les conditions actuelles.

Pour 2020 en commun, la seule priorité est la crise sanitaire d’une ampleur inédite que nous traversons. Le collectif inter-hôpitaux avait déjà appelé à l’annulation du premier tour. Nous connaissons les conditions dans lesquelles travaillent les personnels hospitaliers dans le Nord Franche-Comté. Notre souci va aux malades et à nos concitoyens qui sont en première ligne face à l’épidémie.

Les électeurs nous ont envoyé ce soir un message puissant : la confusion des discours entre la priorité sanitaire au confinement d’un côté et le maintien de l’élection de l’autre est incompréhensible et irresponsable. Comment imaginer que nous puissions même faire campagne la semaine prochaine ? Qu’est-ce qu’une élection sans débat démocratique, sans confrontations des opinions, et sans électeurs. Toute notre démarche s’est construite sur l’exigence de renouveau démocratique, qui n’a aucun sens dans ces conditions de scrutin.

Nous remercions les électeurs et électrices qui se sont reconnus dans notre projet. Mais, nous annonçons ce soir que nous ne présenterons pas de liste au second tour de l’élection municipale lors du dépôt des listes mardi soir à 18h, si d’ici là le gouvernement n’avait pas pris la seule décision responsable qui s’impose : celle du report ou de l’annulation des ces élections qui déshonorent la démocratie. »

Reste à voir désormais quelles seront les décisions prises…

Prenez soin de vous.